COMPOSITION ACTUELLE DU GROUPE :
Klaus MEINE (25/05/1948 Hanovre, Allemagne) au chant, Rudolf SCHENKER (31/08/1948 Hanovre) à la guitare, Mathias JABS (25/10/1955 Hanovre) à la guitare, James KOTTAK (26/12/1962 Los Angeles, USA) à la batterie, Pawel MACIWODA (20/02/1967 Cracovie, Pologne) à la basse.

1965 Rudolf SCHENKER et Wolfang DZIONY, jouant respectivement de la guitare et de la batterie et se partageant également le chant, créent avec des potes de leur lycée (Karl HEINZ à la guitare, Achim KIRCHOFF a la basse) un groupe de Hard Rock nommé THE SCORPIONS. Ils écument les bars et les salles d’Hanovre pour se faire connaître, mais ils ne sont pas les seuls à vouloir devenir des rockstars, sérieusement concurrencé par un autre groupe MUSHROOM qui a comme chanteur un certain ‘’ Klaus MEINE’’. A force de rivalité les membres des deux groupes se lient d’amitié. Quelques mois plus tard MUSHROOM doit se dissoudre suite au départ de Klaus au service militaire. A la fin de son service il reforme un groupe COPERNICUS avec Michael SCHENKER (qui n’est autre que le frère de Rudolf).

Fin 1970 Rudolf et Klaus parle de fusionner leur groupe et c’est le 1° janvier 1971 que né SCORPIONS composé alors de Rudolf SCHENKER (guitare rythmique), Klaus MEINE (chant), Michael SCHENKER (lead guitare), Wolfgang DZIONY (batterie), et Lothar HEIMBERG (basse). Selon certaines sources il se dit que les deux groupes on fusionné car en plus de leur grande amitié l’un (the scorpions) avait une super sono et un tout petit véhicule et l’autre (copernicus) n’avait pas de sono mais un superbe van, la vraie raison étant d’ordre musical. Le nom du nouveau groupe ainsi formé est au départ né d’une idée de Rudolf de prendre un nom à caractère international The SCORPIONS, puis d’un commun accord d’abandonner le ’’the’’. SCORPIONS animal venimeux caractérise également le style de musique que joue le groupe : un rock plus agressif dans la lignée de DEEP PURPLE, LED ZEPPELIN ou encore BLACK SABBATH. Ils sortiront leur premier album ‘’ Lonesome Crow’’ en 1972.

1973 est une année noire pour le groupe Michael SCHENKER quitte le groupe définitivement pour les anglais de UFO. SCORPIONS avait assuré la 1° partie de leur tournée l’année précédente, privé de leur guitariste a la dernière minute UFO avait proposé à Michael de jouer aussi avec eux, à la fin de la tournée il resta avec UFO pensant qu’un groupe anglo-saxon aurait plus d’avenir qu’un groupe allemand. Le départ de Michael fut suivi de Wolfgang et de Lothard pensant que sans le sublime Michael le groupe n’avait aucun avenir. Klaus et Rudolf se retrouvant tout seul décide de dissoudre le groupe.

1974 Rudolf et Klaus tente de fusionner avec un autre groupe allemand DAWN ROAD, beaucoup moins connu mais qui a à sa tête le talentueux guitariste Ulrich ROTH, plus communément appelé Uli Jon ROTH, certains le surnomme même le Jimi HENDRIX allemand. Ce dernier leader de son groupe accepte la proposition. Fin 1974 SCORPIONS renait de ces cendres et en novembre ils sortent un nouvel album : ‘’Fly To The Rainbow’’. Le groupe est alors composé de Klaus MEINE (chant), Rudolf SCHENKER (guitare), Uli Jon ROTH (guitare solo), Francis BUCHOLZ (basse) et Jurgen ROSENTHAL (batterie), ces trois derniers arrivant du groupe DOWN ROAD.

1975 Ruddy LENNERS remplace Jurgen a la batterie, sorti du 3° album : ‘’In Trance’’ c’est le premier vraie succès du groupe.

1976 sortis de l’album ‘’Virgin Killer’’ dont la pochette fut censurée dans presque tous les pays, elle représentait une petite fille nue, seul un éclat de verre lui caché le sexe. C’est le producteur de l’époque qui a imposé cette pochette au groupe pour marquer les esprits et faire parler de SCORPIONS. L’album eu un grand succès au pays du soleil levant. C’est un an et demi plus tard, en 1978, que SCORPIONS fit une tournée triomphal au japon, à la fin de cette tournée Uli décida de quitter le groupe. De retour en Europe le groupe recherche un guitariste solo. Apres plus de 150 auditions en Angleterre, c’est finalement chez eux à Hanovre qu’ils découvrent dans un petit club la perle rare nommé Mathias JABS.

1977 Arrivé dans le groupe d’un nouveau batteur Herman RAREBELL remplaçant Ruddy LENNERS.

1979 Début de l’apogée du groupe, composé de Rudolf SCHENKER, Klaus MEINE, Francis BUCHLOZ, Herman RAREBELL et de Mathias JABS. Ce sera la même formation jusqu’en 1992. Apres la sortis de l’album ‘’Love Drive’’, le groupe devient une valeur sûre en Europe et au Japon, et ils commencent à se faire connaître aux USA en assurant les premières parties de Ted Nugent et d’AC/DC.

1980 sorti de l’album ‘’Animal Magnetism’’ il sera beaucoup moins bien accueilli que l’album précèdent, il passera même presque inaperçu en Europe, paradoxalement ils se vendra très bien aux USA et deviendra même disque de platine. Une tournée mondiale s’en suit et SCORPIONS participe même a la première édition du festival ‘’Monster of Rock’’ à Castle Donnington (Angleterre). La tournée doit être écourtée Klaus a des problèmes de voix, il est même entrain de la perdre.

1981 Le verdict tombe, suite à un polype Klaus doit se faire opérer, ces cordes vocales sont beaucoup trop abimées, il n’a quasiment plus de voix. Alors qu’is étaient en pleine création de leur nouvel album et que Klaus restera pendant sept long mois sans voix, leur producteur : DIERKS pense même à remplacer Klaus sur l’album par Don DOKKEN (chanteur et leader du groupe DOKKEN) mais grâce au soutien du groupe et plus particulièrement a celui de Rudolf Klaus réintégras le groupe après quelques mois de repos et c’est en novembre que Klaus peut participer à la finalisation de l’album et a y enregistrer les voix. ‘’Blackout’’ sortira en 1982 et deviendra une référence en matière de Heavy Metal des années 80, et sera considéré autant par les critiques que par les fans comme le meilleur album hard rock du groupe.

1982 – 1983 un des moments le plus fort de la tournée ‘’Blackout Tour’’ reste la participation du groupe en juin à l’US Festival, à San Bernardino (Californie) qui réunit pas moins de 300 000 headbangers dans une vallée, façon Woodstock. Des avions-jets survolent la vallée pour lancer les fumigènes, un mur de flammes s’élève, au milieu de ce déchaînement le speaker annonce tant bien que mal l’arrivée sur scène de SCORPIONS en essayant de survivre... un show explosif comme de la Dynamite !

1984 sorti de l’album ‘’love at first Sting’’(en février) qui obtient un immense succès international dès sa sortie et grimpe encore plus que Blackout dans les charts (il se vend à plus de deux millions d'exemplaires aux États-Unis en moins d'un an) et début de la tournée mondiale du même nom (en janvier). Tournée qui sera marqué en France par plusieurs évenements : Le 29 février, le groupe inaugure le POPB ( la salle de Paris Bercy). Ce sont les premiers à s’y produire. Lors du concert, Klaus perd sa voix l’espace d’un moment, sur la chanson Always Somewhere. C’est alors que tout le public le supplée et chante à sa place. Klaus en pleure. La chanson Holiday, enregistrée ce soir-là, se retrouvera sur l'album live suivant, et rendra ce concert éternel. Scorpions est également reçu dans l’émission Les Enfants du Rock sur Antenne 2 (ancien nom de france2), présentée par l’inénarrable Philippe Manœuvre. Un autre évenement : la France entiere est bloquée par la grève nationale des routiers rendant difficile le déplacement du groupe et de tous son matos, Scorpions est le seul groupe en tournée qui n’annulera aucune de ces dates, pour réaliser cet exploit, nos hardos préférés doivent contourner les barrages, louer du matos sur place, transvaser ce qu’ils peuvent d'un camion à un autre, et même couper à travers champs. Et enfin c’est pendant l’été qu’a lieu en France un autre événement important pour le groupe, bien qu’elle ne soit pas un single de Love at First Sting, les radios se mettent à passer le slow Still Loving You en continu, lançant un véritable mouvement et suscitant un terrible engouement. Le phénomène prend une ampleur monstre et la chanson devient le slow de l’été en France. Dans la foulée, sentant le bon coup, la maison de disques sort la chanson en single, et la recase même pour les fêtes de Noël sur une compil de ballades faite à la va-vite ‘’Gold Ballads’’. Le succès dépasse largement le hard rock et meme du metal. Après le succès de Still Loving You, il apparaît (et c’est vraiment la réalité, confirmé même par Klaus lors d’une interview a l’emission de Nagui ‘’Taratata’’ en 1997) que la France a connu un boom des naissances. Eh oui, que voulez-vous, après un slow pareil, qu’est-ce que les gens pouvaient bien faire d’autre ?

1988  Scorpions sort Savage Amusement, un album restant proche de la musique de Scorpions mais néanmoins moins brillant que les deux précédents albums studios et qui se vend très bien aux États-Unis (5e dans les charts). Beaucoup tendent à dire que la visée de cet album était trop commerciale, ce qui a nui au résultat final avec un son très polissé, limite glam, façon Def Leppard), chose que le groupe admettra quelques années plus tard. En attendant, Scorpions constatant qu'il n'a rien perdu de sa popularité, se lance encore une fois dans une grande tournée mondiale du nom de Savage Amusement Tour qui suit la sortie de l'album. Ils ont appris qu’ils comptent de nombreux fans russes qui, en dépit de l’interdiction d’Etat, chopent leur musique sur des radios étrangères et se copient les cassettes, ils decident donc d’étendre la tournée au pays de l’est, Scorpions deviendra l'un des premiers groupes de rock à jouer de l'autre côté du rideau de fer avec dix concerts à guichets fermés à Saint-Pétersbourg (record absolu en la matière), et plusieurs shows en URSS, grâce à une véritable volonté pour triompher des bâtons que le KGB leur met dans les roues. Ils y perdront beaucoup d’argent, mais ont pu accomplir un exploit à haute portée historique, résumé par cette phrase lancée au public russe : “La dernière fois que les Allemands sont venus ici, c’était avec des chars ; aujourd’hui c’est avec des guitares !”.

1990 -1991 sont les dernières années de succès mondial de Scorpions. D'abord le groupe se sépare de son producteur attitré Dieter Dierks, le tenant pour responsable du son un peu trop pop de Savage Amusement, puis sort l'album Crazy World, enregistré à Los Angeles, c’est leur dernier grand succès commercial en date. Il contient de grands succès tels que Don't Believe Her, Tease Me Please Me et surtout la célèbre chanson Wind of Change écrite en référence aux changements politiques dans le monde (chute du bloc communiste et réunification de l'Allemagne), qui en 1991 atteint des sommets dans les charts (n° en Allemagne et en France, n° au Royaume-Uni.) et devient l'un des symboles de la chute du mur de Berlin. C'est, avec Still Loving You de 1984, la ballade la plus connue du groupe.
Une tournée mondiale suit la sortie de l'album au cours de laquelle Scorpions participe au concert-géant intitulé The Wall Live in Berlin organisé par Roger Waters (du groupe Pink Floyd) sur la Potsdamer Platz de Berlin et retransmis en direct à travers le monde devant plusieurs millions de téléspectateurs.

1996 Pour remobiliser les Fans qui trépignent d’impatience, Klaus annonce en début d'année 1996 que le groupe va sortir cette année l’album le plus heavy de leur carrière. La déception est à la hauteur des espoirs suscités lorsque le 5 mai paraît Pure Instinct, une véritable volte-face. Au lieu du heavy promis, le disque est une suite de titres pop voir même à la limite de la variété, à cent lieues du metal saignant marque de fabrique de Scorpions. Les critiques pleuvent chez les fans, qui démissionnent en masse. Le disque ne réussit pas en termes de chiffres de vente. Un parallèle est vite fait avec le Load de Metallica sorti cette année-là, qui a suscité des réactions analogues.
Comment le groupe a-t-il pu tourner sa veste aussi vite, entre l’annonce de Klaus et la sortie de l’album ? Le chanteur expliquera plus tard que, leur nouveau label Eastwest ayant payé 4 millions de dollars lourds pour les avoir dans leur écurie, ils avaient été instamment invités à sortir un disque calibré pop. A cette époque, le heavy-metal était en perte de vitesse niveau popularité, et les businessmen voulaient rentabiliser leur investissement. Le choix économique n’était pourtant pas tellement plus judicieux que le choix de l’intégrité : on se rend compte aujourd’hui que dans les années 90, les groupes les plus intègres sont ceux qui se sont le mieux maintenus : Iron Maiden, Manowar, AC/DC ou Motörhead. Cette année sera marquée également par le départ du batteur Herman RAREBELL qui ne croie plus en l’avenir de scorpions et se lance dans la production, il sera remplacé par James KOTTAK.

1999 sortie de l'album ‘’Eye II Eye’’ produit par Peter Wolf, qui n’est pas réputé pour s’y connaître en heavy-metal, Le son y est plus électrique et pop. C'est le moins apprécié des fans et des critiques avec Pure Instinct, même s'il propose quelques titres assez heavy comme Mind Like a Tree et Aleyah. L’expérimentation la plus notable est le titre Du Bist So Schmutzig : car c’est la premiere fois que le groupe compose une chanson en Allemand. Mais en faisant le bilan des années 1990, le groupe ne s'en tire pas trop mal : malgré des ventes d'albums médiocres, le groupe est toujours considéré comme une des plus grandes formations hard rock du monde, malheureusement lors de la tournée qui suit la sortie de l’album les spectateurs sont de moins en moins nombreux au rendez-vous, Le groupe joue dans des salles à moitié vides, ce dont il n’était plus habitué depuis belle lurette. Le coté rassurant de cette tournée est que la nouvelle jeunesse semble s'intéresser à Scorpions.

2000 – 2001   le groupe sort un album symphonique avec l'orchestre philharmonique de Berlin : Moment of Glory  produit par Christian Kolonovits, reprenant les anciens titres du groupe. Puis sort l'album acoustique live Acoustica, enregistré à Lisbonne (Portugal). La tournée Acoustica se déroule aux quatre coins du monde et est un grand succès grâce aux orchestres philharmoniques qui accompagnent le groupe. Lors des tournées, Klaus Meine annonce un retour aux sources. Le renouveau de Scorpions semble arrivé….

2004 Après le départ de Ralph Rieckermann, le groupe engage un nouveau bassiste, Pawel Maciwoda et sort l'album ‘’Unbreakable’’ produit par Erwin Musper. Ce nouvel opus envoûte de nouveau les fans grâce à des titres comme Blood too Hot, Through My Eyes ou Deep and Dark qui rappellent le son classique des Scorpions. Le retour aux sources annoncé a donc bien eu lieu et Unbreakable a connu un bon succès en comparaison avec les derniers albums du groupe. Cette année verra la creation du fans club Français officiel ’’ Crazyscorps’’.

2007  le nouvel album est sorti le 14 mai 2007 en France, soit 11 jours avant le reste du monde… Un nouveau privilège accordé aux fans français.. Il est intitulé Humanity - Hour 1. Cet album bien reçu par le public et les critiques, est une sorte d'album concept dont le thème principal est, comme son titre l'indique, l'humanité aujourd'hui. Il a donné lieu à une nouvelle tournée mondiale entre 2007 et 2008 qui a commencé avec une série de concerts en France et s'est achevée avec trois concerts en Inde. Tournée à laquelle prends part l’excellent Uli Jon ROTH.

2010 La RETRAITE… le groupe après être revenu au sommet de sa gloire annonce son désir de mettre un terme à une belle et longue carriere, ils sortent un album ‘’Sting in the Tail’’ et se lancent dans une gigantesque tournée d’adieux dans le monde, tournée qui se poursuivra jusqu’en 2012.

2011 sortie de leur dernier album ‘’Comeblack’’ mêlant ancien titre et reprise d’autre artiste. Sur l’edition française est présent un quatorzième titre : ‘’Still loving you - je t’aime encore’’ reprise d’Amandine Bourgeois (vainqueur de la 6° édition de Nouvelle Star) qu’elle chante en duo avec Klaus.

2012 Est-ce vraiment la fin de SCORPIONS , l’avenir nous le dira …..

Biographie rédigé par Pascal & Design SanctuaryWorldMusic
Cette Biographie est la propriété de Sanctuary World Music