AC/DC est un groupe de rock australo-britannique formé à Sydney en 1973 par les frères Angus et Malcolm Young. Bien que classé dans le hard rock et considéré comme un pionnier du metal, les membres ont toujours qualifié la musique d'AC/DC de « rock 'n' roll  »
Bien que le groupe soit souvent  défini comme étant australien, AC/DC ne compte dans sa formation (depuis que Mark Evans a quitté le groupe en 1977) qu'un seul Australien de naissance, Phil Rudd. Pendant la période où le batteur est Simon Wright, puis Chris Slade, les membres sont tous natifs du Royaume-Uni. L'étiquette australienne vient de l'enfance des frères Young et de Bon (tous les trois nés en Écosse) qui ont tous trois grandi en Australie, et du fait que le groupe y a fait ses débuts.
Malcolm Young, né le 6 janvier 1953, est engagé en tant que guitariste par le groupe  The New-Castle's Velvet Underground en 1971. Un an plus tard, il le quitte et décide de créer son propre groupe avec l’aide de son frère Georges né le 6 novembre 1947. Leur soeur Margaret après avoir vu le sigle « AC/DC » sur un aspirateur (ou selon certaines sources, sur une machine à coudre),  leur propose d’appeler le groupe AC/DC. AC/DC est le sigle pour alternating current/direct current, soit, en français, « courant alternatif/courant continu ». Les frères Young ont estimé que ce nom symboliserait l'énergie brute du groupe et l'amour pour leur musique. Ce nom peut toutefois évoquer plusieurs significations. En argot anglophone, AC/DC signifie « à voile et à vapeur », c'est-à-dire bisexuel. Principalement dans les années 1980, la rumeur se répand, dans certains milieux religieux, que le nom a des connotations sataniques telles que « AnteChrist Death to Christ », « AnteChrist Devil's Child », « Anti Christ Destroy Christ », ou encore « After Christ Devil Comes ».AC/DC se prononce une lettre à la fois, hormis en Australie où le groupe se fait appeler « Acca Dacca». Angus Young, né le 31 mars 1955, rejoint son frere, et c’est au Chequers Club, le 31 décembre 1973 à Sydney qu' AC/DC donne son premier concert (reprise de Chuck Berry, des Rolling Stones, des Beatles et quelques compos). Le groupe est alors formé de: Colin Burgess (batterie), Larry Van Kriedt (basse), Angus Young (guitare solo), Malcolm Young (guitare rythmique), Dave Evans (chant) [et George Young (basse) qui jouera seulement pendant un concert et sur les enregistrement].Il y aura aussi Dennis Laughlin pour quelques concerts seulement, jusqu’en février 1974. date a laquelle Larry Van Kriedt est remplacé par Neil Smith  a la basse  et  Colin Burgess remplacé respectivement par Ron Carpenter, Russell Coleman et par Noel Taylor a la batterie.
En avril 74 AC/DC  entre en studio pour enregistrer Rockin' in the Parlour et Can I sit next to you girl. Rob Bailey remplace  Neil Smith a la basse, arrive egalement Peter Clarck a la batterie et c’est durant un concert pendant l’été 74 qu’un certain Bon Scott qui travaille comme chauffeur va proposer ses services au groupe. Lors de son audition Bon est très apprécié par le groupe, et sera integré au groupe en septembre 1974. le groupe est alors composé de : Bon Scott - chants  / Angus Young - guitare solo / Malcolm Young - guitare rythmique / Rob Bailey - basse / Peter Clack – batterie.
Ils sortiront leurs premier album quelques mois plus tard le 15 fevrier 1975, ‘high voltage’ d’abord distribué qu’en australie puis dans le reste du monde  en 1976.


En 1976, le groupe signe un contrat avec Atlantic Records et tourne longtemps en Europe. Ils y acquièrent l'expérience des concerts en faisant la première partie de groupes comme Black Sabbath, Aerosmith, Kiss, Styx et Blue Öyster Cult et en co-tête d'affiche avec Cheap Trick.
Jusqu’en juin 1977 le groupe changera plusieurs fois de bassite :Georges Young (nov. 74), retour de Rob Bailey (en dec. 74), retour de Larry Van Kriedt  (en jan. 75) puis de nouveau Georges Young(en fev. 75) remplacé a son tour par Pauls Matters , Bruce Howe et puis Mark Evans (en mars 75) et de batteur :  John Proud et Tony Currenti se succéderont au poste avant de voir le retour de Peter Clack sur la periode sep. 74 - jan. 75, Phil Rudd arrivera en fev. 75 .
Juin 77 verra l’arrivé de Cliff Williams a la basse, le groupe restera composé ainsi jusqu’en fev. 80.  Fin 77 : Ils enregistre un concert à New York destiné à la radio. C'est au Atlantic Studio que sera enregistrer le pirate le plus rechercher d' AC/DC "Live from atlantic Studios" maintenant disponible dans le coffret BONFIRE.
Le 19 fevrier 1980 : mort de Bon Scott (de son vrai nom Ronald Belford Scott, né le 9 juillet 1946), après une soirée fort arrosée à Londres, il se serait fait raccompagner par un ami, Alistair Kinnear. Bon Scott, endormi dans une Renault 5, aurait été d'après les déclarations de Kinnear à la police, absolument impossible à réveiller. Kinnear, plutôt que de ramener Bon chez lui, aurait alors décidé de l'emmener à son propre domicile, espérant qu'il se réveillerait durant le trajet. Le chanteur dormant toujours une fois arrivé, Kinnear l'aurait laissé dans la voiture fermée. Le lendemain matin, Kinnear serait descendu le chercher et trouvant le chanteur encore endormi, l'aurait emmené à l'hôpital où les médecins auraient constaté son décès. Son décès est dû à une asphyxie causée par ses propres vomissements et la cause officielle a été classée comme « intoxication alcoolique » et « mort par accident ».  De son propre aveu, le surnom de « Bon » Scott vient de « Bonny » (osseux) du fait qu'enfant, Bon devait régulièrement se battre dans la cour de l'école pour se faire respecter par les autres élèves qui se moquaient de son accent écossais. Cette période l'avait beaucoup endurci et il était devenu donc « dur comme un os ».
Pour info le groupe de hard rock français « TRUST » rendit  un hommage a Bon Scott avec la chansons ‘Ton Dernier Acte’ (version live) (version audio ) extrait de l’album « marche ou crève » sorti le 20 octobre 1981, en voici les paroles (de Berni Bonvoisin) :

On paie cash au comptoir au royaume des stars
Ecoute cette histoire
Parti de rien du tout, tu étais presque au bout
A force de sacrifices, fier aurait été ton fils
Bien sûr il y a la galère, les journées pas claires
Cinq ou six Gigs par soir je sais faut en vouloir
Trop souvent le cachet t'était payé au noir
La rançon de la gloire se paie assis au bar
L'homme était juste et bon doué de la sagesse
Dégaine nonchalante juste un air solitaire
C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte
Parti en souriant histoire de noyer son trac
C'est dur de s'en remettre, violente fut la claque
C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte

Dans sa voix, un voile terne pour couvrir ses mots
Il avait tout pour lui, l'ambition des héros
On discutait souvent et moi je buvais ses mots
Pas tout à fait, seul, le blues dans la peau
C'était le contraire d'une star beau fixe matin et soir
Les murs de la cité résonnent AC/DC
Le frisson des stadiums hurlants pour communier
Ce matin londonien et je n'y comprends plus rien

C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte
Parti en souriant histoire de noyer son trac
C'est dur de s'en remettre, violente fut la claque
C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte

Tout se passait à merveille, on en riait la veille
Et je me suis réveillé la pluie tombait sur le pavé
J'ai relevé mon col, brûlé mes vapeurs d'alcool
Tes mélodies s'étaient subitement vêtues de gris
Les yeux embués de tristesse, mort à vitesse grand V
Le docteur whisky et son double t'avaient noyé
Quand je bois tard le soir quand je rentre cassé
Je ne peut m'empêcher d'y penser, d'enrager

C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte
Parti en souriant histoire de noyer son trac
C'est dur de s'en remettre, violente fut la claque
C'était ton dernier gig, c'était ton dernier acte

J'aurais aimé être assis auprès de toi
Du coma au trépas tu n'aurais jamais franchi le pas
Je t'aurais réchauffé je ne t'aurais pas laissé
Et je m'en veut un peut on s'est raté de si peu
Je voulais parler de ce mec qui est mort en février
Je voulais parler de Bon Scott ce type était mon pote…


Avril 1980 arrivé de Brian Johnson  (né le 5 octobre 1947 à Newcastle-upon-Tyne en Angleterre). Brian Johnson  est un chanteur et parolier. En 1972, il est l'un des membres fondateurs du groupe Geordie. Après quelques single hits au Royaume-Uni, comme la chanson All Because Of You (1973) qui a atteint le Top 10, le groupe se scinde en 1978 puis est reformé par Brian Johnson en 1980. Mais après avoir signé un nouveau contrat de disque, Brian a été invité à passer une audition pour AC/DC, suite a la mort de  Bon Scott. Un fan avait envoyé aux gestionnaires du groupe une cassette d'un concert de Brian Johnson avec Geordie. Avec le soutien des anciens membres de Geordie, et sur les conseils de James Whale, populaire animateur de radio Jacques, Brian Johnson rejoint AC/DC.
En avril 1988 arrivé de Simon Wright a la batterie, et un mois plus tard d’un autre membre le famille Young  ,Stevie, a la guitare rythmique jusqu’ au retour de Malcom en novembre 88. Novembre 89 : nouveau batteur, Chris Slade, le groupe ne changera plus jusqu'à l’été 1994, sauf au court de l’année 91 où Cliff Williams laisse la basse a Paul Greg pour quelques mois.
Eté 1994 retour de Phil Rudd a la batterie, et cette fois le groupe ne changera plus. Voici donc la composition du groupe a aujourd’hui :

  • Brian Johnson - chants - est né le 5 octobre 1947 à Newcastle.
  • Angus Young - guitare solo – (Angus McKinnon Young) est né le 31 mars 1955 à Glasgow en Écosse.
  • Malcolm Young - guitare rythmique – (Malcolm John Young) est né le 6 janvier 1953 à Glasgow en Ecosse.
  • Cliff Williams - basse-  est né le 14 décembre 1949 à Romford en Angleterre.
  • Phil Rudd - batterie -  (Philip Hugh Norman Witschke Rudzevecuis) est né le 19 mai 1954 à Melbourne en Australie.

 

 

Biographie rédigé par Pascal & Design SanctuaryWorldMusic
Cette Biographie est la propriété de Sanctuary World Music